Trucs pour ne pas avoir peur pendant les examens oraux

Le stress, la peur pendant les examens oraux peuvent te faire perdre tes moyens.  Voici quelques trucs qui peuvent t’aider.

Changer « Je me fais interroger » par « j’explique »

Pour avoir moins peur pendant les examens oraux, imagine que ton prof  est amnésique.   Il a tout oublié.  Comme il est très fier, jamais il ne l’avouera.  Il te pose donc une question et espère secrètement que tu pourras lui apprendre quelque chose.

Vas y, explique-lui, comme à quelqu’un qui doit réapprendre.  Tu verras la différence de perception.  Au lieu d’être dans une position basse (celui qui se fait interroger par le grand méchant loup), tu te mets dans une position haute (celui qui sait et qui explique à l’autre).

Maîtriser le Trou de mémoire

Un trou de mémoire peut arriver.  Si cela t’arrive, pas de panique!

Il faut tout d’abord  faire patienter le prof pour te laisser reprendre tes esprits.

  1. Pour cela, dis à ton prof « j’ai besoin d’une seconde de réflexion ».  Ce n’est pas très long, il ne peut pas te le refuser.
  2. Regarde vers le haut et essaie de revoir ton cours (la couverture ou tes feuilles, ensuite, fais un zoom intérieur sur ton cours, revois les chapitres, puis revois le paragraphe précis).

Le tout est de faire taire la petite voix intérieure qui te répète « je ne sais plus, zut, je ne sais plus… »  La seule manière de la faire taire est de passer dans un autre mode (ici, on passe du Dialogue interne négatif à un Visuel remémoré)  Si tu ne comprends pas ce que ça veut dire, pas d’inquiétude, on en reparlera dans un prochain article.

Pour l’instant ce qui compte est que ta petite voix intérieure se taise et que tu retrouves ce qui est tombé dans ton trou de mémoire.  Tu dois donc faire une image interne pour revoir ton cours dans son ensemble puis rendre ton souvenir plus précis.

Dès que tu vois dans ton image intérieure le chapitre précis, tu peux recommencer à répondre.

Ne laisse pas trop de temps « blanc » les profs n’aiment pas ça, exerce-toi donc dès maintenant à dire une phrase pour le faire patienter, une phrase simple et polie.

Comme tu le vois tout est une question de perception, pars avec l’idée que tu connais et qu’il n’y a rien à craindre.

Penser positivement

Toutes tes pensées se traduiront en langage non verbal, si tu as peur, même si tu ne le montres pas, cela se verra.  Si tu es confiant, tout se passera beaucoup mieux et ton corps tout entier montrera que tu as confiance en toi.

Pars avec l’attitude du gagnant.  

Personne ne peut penser à ta place, dans ton esprit tu es seul à avoir une représentation de toi-même.  Positionne-toi en vainqueur et non en victime et tu verras la différence.

Je croise les doigts pour toi ! 

Ce contenu a été publié dans apprentissage, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?