Pour ou contre les listes de vocabulaire …

Dans l’apprentissage des langues étrangères, pour apprendre le vocabulaire, il y a deux écoles : les inconditionnels des listes de vocabulaire et les inconditionnels du vocabulaire en contexte.

Je me suis demandée pourquoi chacun défendait son point de vue avec tant d’acharnement.  Partie sur cette réflexion, je me suis rendue compte que c’était probablement parce qu’il y avait du bon dans les deux méthodes.

Voici ce que j’en pense et n’hésitez pas à partager avec moi votre point de vue ou votre expérience sur le sujet.

Etude du vocabulaire en liste :
Les points forts :

  • les mots sont faciles à retrouver
  • Pas de perte de temps pour rechercher les mots vus
  • Pour réviser, c’est beaucoup plus rapide

Les points faibles :

  • hors contexte, certaines traductions ne sont plus compréhensibles
  • si certains mots peuvent se mémoriser en liste (les noms de fruit par exemple), d’autres ne veulent rien dire s’ils sont isolés
  • Etudier le vocabulaire hors contexte en liste est beaucoup plus difficile qu’en contexte
  • Etudier uniquement à partir d’une liste est ennuyeux et démotivant


Etude du vocabulaire en contexte :
Les points forts :

  • les mots ont du sens, la traduction est correcte
  • Les verbes sont conjugués en contextes
  • Singuliers, pluriels, … tout est visible
  • Si la page est bien préparée, c’est très agréable de se relire

Les points faibles :

  • Pour réviser, il faut tourner toutes les pages, on perd du temps
  • on relit des choses connues juste pour réviser les mots nouveaux

Pour moi, ces deux techniques sont donc valables, il s’agit juste de savoir les utiliser au bon moment.

Voici comment je conseille à mes élèves d’utiliser les deux techniques : Considérons que le vocabulaire est issu d’un texte ou d’une méthode d’apprentissage.

Dans le texte :

    • les verbes sont soulignés en rouge
    • les noms sont soulignés en vert
    • les traductions sont notées dans la marge ou dans tout espace blanc autour du texte. Jamais juste au dessus du mot (parce qu’à la relecture, l’oeil verra la traduction et vous serez alors incapable de dire si oui ou non vous connaissez ce mot).

A côté de cela, ils font une liste de vocabulaire à 3 colonnes :

  1. Référence : à quelle page, dans quelle méthode ont-ils rencontré ce mot
  2. Anglais
  3. Français

Le texte sert à apprendre et la liste de vocabulaire à réviser uniquement.

Pour un gain de temps, lorsqu’on relit un texte, on ne relit que les phrases dans lesquelles il y a des mots soulignés.

Pour ceux qui utilisent des méthodes comme l’Assimil où la traduction se trouve sur la page de droite, c’est le paradis ! Soulignez dans ce cas les mots nouveaux sur les deux pages, cela vous permettra de pouvoir vérifier vos connaissances juste en relisant les phrases en français.

Vous ne ferez aucun travail inutile puisque vous ne retravaillerez que les phrases dans lesquelles il y a un mot souligné.

Voici un exemple :

 

 

J’utilise cette technique pour toutes les langues que j’étudie et c’est vraiment plus facile.

Et vous, quelle méthode utilisez-vous? Merci de la partager avec nous sur ce blog,

Chantale

 

 

Ce contenu a été publié dans apprentissage, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?